Categories

Accueil > La commune > Informations générales > Tri du verre et déchets verts : rappel des bonnes pratiques

Tri du verre et déchets verts : rappel des bonnes pratiques

Publié le vendredi 10 avril 2020

Tri du verre : gardons les bonnes habitudes !


Depuis début avril, les agents du SMICTOM VALCOBREIZH ont constaté que des usagers jetaient du verre dans leurs sacs d’ordures ménagères. Il est rappelé que l’accès aux containers à verre reste possible et que la collecte est toujours assurée, en se munissant de son attestation de déplacement dérogatoire sur laquelle il faut cocher la case « Déplacement pour effectuer des achats de première nécessité. ». En revanche, la collecte des textiles aux bornes du Relais qui est suspendue jusqu’à nouvel ordre.
UN COÛT DE TRAITEMENT MULTIPLIÉ PAR 10 !
Le président du SMICTOM VALCOBREIZH rappelle que ces mauvais gestes de tri ont un coût pour la collectivité. « Si le verre est déposé parmi les ordures ménagères, il en coûte 100 € la tonne, contre 10 € la tonne s’il est mis dans le container pour recyclage. »

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit

Malgré la baisse importante des transports routiers, la qualité de l’air s’est dégradée ces derniers jours sur l’Ille-et-Vilaine.
Une alerte à la pollution de l’air aux particules fines a été activée dans l’ouest. Cette situation s’explique notamment par le chauffage au bois des particuliers et le brûlage à l’air libre des déchets verts (résidus de tailles de haies et arbustes, tontes de pelouse…).
Nous rappelons qu’il est interdit de procéder au brûlage à l’air libre de ses déchets verts. Cette pratique est passible d’une amende de 450 € (Circulaire ministérielle du 18/11/2011).

⚠ Pollution de l’air et risque de départ de feu ⚠
Les fumées issues du brûlage des déchets verts à l’air libre génèrent de forte densité en particules fines et en composés HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques), certains étant cancérigènes.
Brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines qu’une voiture diesel récente qui parcourt 13 000 km !
Outre la pollution de l’air, le brûlage de ses déchets verts peut entraîner des risques d’incendies. Trop souvent un brûlage mal maîtrisé dégénère en départ de feu, au milieu de zones habitées, avec des risques insensés.
LES ALTERNATIVES
Si les déchetteries sont actuellement fermées, il existe plusieurs façons de valoriser ses déchets verts à son domicile. Elles vous sont rappelées ici.